Daryazur - chats sibériens

Un forum consacré à une race de chat peu connue en France: le Sibérien
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
chatons disponibles sur http://etu-moana.ch
           Chatons disponibles sur  http://sites.google.com/site/daryazur/home

chatons disponibles sur http://darlatopolsky.jimdo.com/
des chatons sont disponibles sur http://deroskosh.jimdo.com/

Chats Sibériens http://www.lakorrigane.fr/

chats sibériens http://www.abakanforest.fr/
Une portée est disponible sur http://siberiancattery.jimdo.com/

Partagez | 
 

 Musardises en attendant de reprendre un Sibérien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kubitsuri
chaton nouveau né
chaton nouveau né
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 04/10/2013
Age : 33

MessageSujet: Re: Musardises en attendant de reprendre un Sibérien   Mer 23 Oct 2013, 14:51

Darlatopolsky a écrit:
Avec Véronique on a eu une demande pour un chaton car la dame avait perdu le sien de la PIF a 5 mois et demi (un sibérien aussi), elle le voulait tout de suite après pour diminuer la peine à la maison, son véto lui a dit qu'en 7 semaines tout virus serait parti (comme par magie)
Hm, pas évident.
Mais ils semblerait que les analyses cliniques penchent bien vers une durée de vie maximum du virus de 49 jours, en milieu favorable. (Bac à litière contaminé).

Après, la maladie est tellement mal connue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siberartic
Minouchkov, Tsar de toutes les Russies
Minouchkov, Tsar de toutes les Russies
avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 20/11/2009
Age : 60
Localisation : Braives - Belgique - province de Liège

MessageSujet: Re: Musardises en attendant de reprendre un Sibérien   Mer 23 Oct 2013, 15:21

Cela fait plus de 20 ans que le Dr Diane Addie y consacre sa vie et avec elle toute une équipe... alors qui sommes-nous auprès de tels spécialistes ?

Mais c'est sûr que j'attendrais un temps certain et que je passerais tout au désinfectant avant d'introduire un autre chaton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tsarsdefoncourt.com
Kubitsuri
chaton nouveau né
chaton nouveau né
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 04/10/2013
Age : 33

MessageSujet: Re: Musardises en attendant de reprendre un Sibérien   Mer 23 Oct 2013, 15:31

Oui, le Dr Addie préconise de passer la litière à la javel et d'effectuer un passage minutieux a l'aspirateur de toute la maison, et dit d'attendre par précaution un mois avant de reprendre un animal, mais que si le chaton décédé de la PIF était le seul animal, normalement il n'y a plus de risque.

Pour plus de sécurité, on peut lessiver toute la maison.
Les coronavirus résistent bien dans la litière (d'où 49 jours), mais assez mal aux désinfectants. (Alors, il paraît qu'ils résistent un peu aux ammoniums quaternaires, type sanytol, mais qu'un bon passage au Virkon ou à la javel règle tout.)

Pour ma part, j'ai jeté toutes ses affaires le jour de son décès (à part l'arbre à chat, que j'ai remisé à la cave), car je n'avais pas le courage de voir ça maintenant qu'il n'était plus là.

Et j'ai passé l'appart au Virkon pour la forme, histoire de m'occuper la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darlatopolsky
Prince des régions neigeuses
Prince des régions neigeuses
avatar

Messages : 1466
Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 27
Localisation : Châteauroux

MessageSujet: Re: Musardises en attendant de reprendre un Sibérien   Mer 23 Oct 2013, 15:38

Dans le cas que je cite, le vétérinaire lui a dit que le virus "était dans l'air" et bien sur il n'y a rien a nettoyé il part tout seul au bout de 7 semaines !!!
Voilà pourquoi je n'ai pas pris cette demande très au serieux.. en plus la dame s'est retournée contre l'éleveuse du chaton, que certaines parmis nous connaisse, alors qu'elle n'a eu aucun cas chez elle, et que tous les chatons de la portée en question sont en pleine forme, (pour en avoir discuté avec elle après).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darlatopolsky.jimdo.com
Siberartic
Minouchkov, Tsar de toutes les Russies
Minouchkov, Tsar de toutes les Russies
avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 20/11/2009
Age : 60
Localisation : Braives - Belgique - province de Liège

MessageSujet: Re: Musardises en attendant de reprendre un Sibérien   Mer 23 Oct 2013, 15:52

la bêtise doit aussi être dans l'air qu'il respire celui-là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tsarsdefoncourt.com
Kubitsuri
chaton nouveau né
chaton nouveau né
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 04/10/2013
Age : 33

MessageSujet: Re: Musardises en attendant de reprendre un Sibérien   Mer 23 Oct 2013, 16:01

Darlatopolsky, je comprends bien ta réaction.
Et je comprends aussi qu'un éleveur ne soit pas du tout chaud pour confier un de ses petit trésors à une famille qui vient de connaître une PIF.

Cependant, si j'ai bien compris, les coronavirus ne peuvent effectivement pas survivre plus de 49 jours. Chaque virus a une durée de vie différente, et il semblerait que celle des coronavirus soit de 7 semaines maximum, dans un environnement idéal (déjections).
Dr Diane Addie a écrit:
FCoV is shed in the faeces, so the main area of contamination will be the litter tray, so clean and disinfect it thoroughly with a household bleach, such as Domestos, or Milton. Remember that microscopic particles of infected, dried up, litter could have been blown around the house or taken into other rooms on feet - so do a thorough vacuuming. FCoV can possibly survive up to 7 weeks in dried up faeces. FCoV is only shed in the saliva for a very few days at the beginning of infection, so it is unlikely your cat's food bowls will be contaminated, and I expect you would give them a good wash anyway. Thankfully, FCoV is a relatively fragile virus and if you follow this advice, it is unlikely that your house will be infected for more than a few days. However, my advice would be to wait perhaps a month before introducing a new cat.

All the above assumes you only had one cat - the one who died of FIP. If you have other cats, it is likely that they, too, will be infected and you might choose to test them for FCoV antibodies every 3-6 months, keep them in small groups according to their antibody titres, and only get a new cat when your remaining cats' antibody titres return to zero.
Maintenant, comme dit, la maladie est tellement mal connue qu'il y a peut-être des souches qui survivent plus de 7 semaines.
Mieux vaut prévenir que guérir. (Surtout quand la saleté en question est inguérissable...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nashani-maui
Grand Duc Felini Moskovski
Grand Duc Felini Moskovski
avatar

Messages : 1610
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 46
Localisation : Granges-de-Vesin, Suisse

MessageSujet: Re: Musardises en attendant de reprendre un Sibérien   Mer 23 Oct 2013, 16:18

Ben moi, j'ai une puce qui va partir chez une personne qui a perdu également son chaton de la PIF à 4 mois et demi.

Le chaton étant mort 2 semaines avant la naissance de mes petits et que mes petits ne partent pas avant 3 mois, cela fera un délai d'attende de 3,5 / 4 mois .

La personne a déjà tout désinfecté son appartement et va le refaire une fois ou 2 avant l'arrivée de la puce.

Elle m'a dis qu'elle comprendrai que je lui refuse la vente. Non, j'ai accepté et je suis sure que ma puce sera bien.

Je pense que le risque n'est pas beaucoup plus grand. Elle a perdu son chaton alors qu'elle n'a pas d'autres animaux - donc pas de PIF avant. Pareil pour toi Kubitsuri.

Maintenant, je sais que son coeur est déjà plein d'amour pour ma puce et ça me fait chaud au coeur.

L'expérience de Anne-Claude m'a aussi fait accepter cette vente.



_________________
http://sibis-de-sakhaline.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sibis-de-sakhaline.jimdo.com
Siberartic
Minouchkov, Tsar de toutes les Russies
Minouchkov, Tsar de toutes les Russies
avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 20/11/2009
Age : 60
Localisation : Braives - Belgique - province de Liège

MessageSujet: Re: Musardises en attendant de reprendre un Sibérien   Mer 23 Oct 2013, 16:45

De toute façon, quoi que l'on fasse, que l'on soit éleveur ou simplement propriétaire, on sait tous et toutes que les accidents peuvent arriver à nos chat-mours comme aux gens que l'on aime... alors, "vivre, c'est aussi prendre des risques".

Il n'y a pas que la PIF, de toute façon ! depuis que j'élève (2008), j'ai perdu des chatons nouveau-nés, des chatons vendus (une est morte de la PIF en 2009, 2 se sont fait écraser, 1 a été dévorée par le chien du voisin qui a défoncé le grillage, 1 est morte d'empoisonnement, 1 a dû être euthanasiée pour une hépatite fulgurante) - si l'on devait réfléchir à tout ça, on arrêterait tout tout de suite (l'élevage, l'achat d'animaux, l'envie de mettre des enfants au monde) pour tenter de ne plus souffrir - moi, ce n'est pas comme ça que je souhaite continuer ma vie, alors, vaille que vaille, je continue à mettre des bébés chats au monde (à défaut de pouvoir encore en mettre des humains, peut-être...) parce que la joie des propriétaires pour qui tout se passe bien, les photos qu'ils m'envoient, leurs remerciements, tout ça me paie au centuple les efforts et me fait oublier les peines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tsarsdefoncourt.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Musardises en attendant de reprendre un Sibérien   Mer 23 Oct 2013, 16:51

Il se dit effectivement que le virus ne s'enkyste pas, et donc finit par "mourir" au bout d'un certain temps (et on parle de 7 semaines). Oui, il est "dans l'air" au sens où il peut tenir sur un simple grain de poussière... donc ce véto n'a pas dit que des conneries, même s'il a simplifié à outrance.

On le ramène sur nous, ce virus : chaussures souillées par ex. Je crois (au sens propre, de l'ordre de la croyance) que le risque d'infecter sa maison à partir d'un apport extérieur est faible MAIS existant (je suis certaine que le typhus d'India a été apporté de cette façon quand nous étions en Inde il y a 4 ans), donc famille avec ou sans chat, même combat pour ces saloperies de virus !!!

Dans le groupe Facebook des FIP fighters, je lis souvent des témoignages de familles qui perdent successivement leurs chats de PIF, soit que les chats se soient fréquentés, soit pas du tout (mais la plupart de ces familles semblent adopter des chatons avec une certaine histoire et un passage en refuge ; c'est peut-être là qu'il faut chercher, plutôt qu'une possible contamination de la maison).

et bref, ça n'avance pas le schmilblick, mais je trouve fabuleux qu'on puisse en parler en toute simplicité. Je sais qu'il y a d'autres éleveurs qui ont été confronté à une PIF chez les chatons, et d'en parler permettrait à tous de relativiser (ça n'arrive pas qu'à ... mais aussi à ...), et surtout, de prendre la mesure du problème (1 chaton touché sur combien ? c'est un gros problème ? ou juste un "petit" truc (grave par ses conséquences, mais pas fréquent) ? ça augmente ou ça reste stable ?), et peut-être à terme d'avancer !
Revenir en haut Aller en bas
Darlatopolsky
Prince des régions neigeuses
Prince des régions neigeuses
avatar

Messages : 1466
Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 27
Localisation : Châteauroux

MessageSujet: Re: Musardises en attendant de reprendre un Sibérien   Mer 23 Oct 2013, 17:10

Oui je suis d'accord avec toi Virginie, en parler librement c'est bien et ça peut que aider à comprendre.
Moi je ne suis pas contre vendre un chaton a quelqu'un qui a connu la PIF, car comme vous le dites toutes si bien, il existe malheureusement beaucoup d'autres risques qui peuvent conduire à la mort prématuré du chaton !
Mais c'est que la dans le cas présent, le chaton s'appellait Iochy, elle voulait celui que j'ai appelé Ioshy, et il serait parti vivre à peine 2,5 mois après la mort du premier! C'est un peu précipité à mon sens, et le chaton ne sera pas le même juste parce qu'il porte le même nom affraid 
De plus le fait que la personne incendie l'éleveuse en l'accusant d'être responsable et d'avoir contaminé son chez elle par cette maladie, je trouve pas ça très correct comme réaction. La faute de la PIF n'est à mettre sur le dos de personne, c'est arrivé, c'est tragique, mais on y peut rien..
Du coup toutes ces circonstances font que voilà, ça laisse sceptique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darlatopolsky.jimdo.com
Kubitsuri
chaton nouveau né
chaton nouveau né
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 04/10/2013
Age : 33

MessageSujet: Re: Musardises en attendant de reprendre un Sibérien   Mer 23 Oct 2013, 17:20

Tu as tout à fait raison, Darlatopolsky.
La personne a clairement besoin de faire le deuil de son chaton.
Pareil, se retourner contre l'éleveuse n'est pas bon signe : la personne est encore au stade "colère" de son deuil, elle n'a pas les idées claires.
Elle a besoin de se renseigner, de se poser et de réfléchir.
Mais bon, c'est plus facile à dire qu'à faire... Et il y a des gens qui même en étant calmes, n'arrivent pas à se décentrer.

Mais bon, c'est aussi pour ça que la PIF est taboue, je pense. Quelqu'un qui souffre n'est pas quelqu'un de raisonnable, donc les accusations et les a priori sont légion.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siberartic
Minouchkov, Tsar de toutes les Russies
Minouchkov, Tsar de toutes les Russies
avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 20/11/2009
Age : 60
Localisation : Braives - Belgique - province de Liège

MessageSujet: Re: Musardises en attendant de reprendre un Sibérien   Jeu 24 Oct 2013, 04:54

On ne clora pas le débat... mais, de toute façon, chez la plupart des éleveurs (félins ou canins), toutes les maladies sont "tabou" - on n'en parle pas, c'est la grande conspiration du silence ou bien c'est le "ça n'arrive qu'aux autres" - pas de ça chez moi, Madame !

Comme le dit Virginie, on devrait pouvoir en parler librement sans craindre que cela nous mette à l'index ou ne fasse fuir les clients potentiels.
L'élevage (par la "concentration" plus élevée d'animaux) amène plus de risques de maladies de toutes sortes qu'un ou deux animaux détenus par un particulier.
Il y a les bêtes noires des éleveurs et leurs hantises aussi...
Les miennes, par exemple, sont la teigne ou la chlamydiose - dès que j'entends ces mots, mon échine se hérisse. J'ai cessé de fréquenter l'éleveuse qui m'avait vendu mes premiers sibs quand elle m'a dit avoir été contaminée (elle élevait aussi du birman) par un jeune chaton birman qu'elle venait d'acheter.
De même que je flippe pour mon fils dès que j'entends parler de méningite.

En tout cas, je suis d'accord avec toi Charline : on ne choisit pas un chaton parce qu'il porte le même nom ou qu'il a les mêmes couleurs ou... que celui que l'on vient de perdre - dans un cas comme ça, je refuse aussi (quelle que soit la raison de la perte du chat ou du chaton) parce que je sais que le nouveau "X" ne pourra jamais rivaliser avec l'absent et qu'il risque d'être malheureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tsarsdefoncourt.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Musardises en attendant de reprendre un Sibérien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Musardises en attendant de reprendre un Sibérien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Musardises en attendant de reprendre un Sibérien
» Quelqun voudrais bien me renseigner sur les husky sibérien ?
» Les différents types de husky sibérien...
» Sibérien
» Histoire de Timale (bébé husky Sibérien)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daryazur - chats sibériens :: Daryazur :: Présentation des membres....-
Sauter vers: